Centre d'aide et d'encadrement des jeunes

Qui sommes nous ?

NOTRE MISSION ET NOTRE VISION

Le CENTRE D’AIDE ET D’ENCADREMENT DES JEUNES (CAEJ) est un organisme caritatif canadien à but non lucratif offrant un programme d’encadrement et de réinsertion sociale pour les jeunes orphelin(e)s ou abandonné(e)s, sans emploi ou scolarité, qu’ils/elles soient alphabétisé(e)s ou non.

Notre vision

Les années se succèdent et sur bien des aspects dans le monde, se ressemblent : catastrophes naturelles, attentats meurtriers, tensions politiques, instabilités sociétales, et cetera …
Au milieu de tout cela, des familles divisées, déchirées ou diminuées, laissant à eux-mêmes des milliers d’enfants qui n’ont rien demandé de tout cela.

Nous avons la ferme conviction que chaque individu a la possibilité de donner un sens à sa vie s’il dispose du cadre et en a l’opportunité. La seule différence pour ces jeunes orphelin(e)s abandonné(e)s est que le cadre leur a été enlevé, et l’opportunité supprimée. Nous désirons donc [re]donner une chance à ces jeunes qui ont tout perdu.

La VISION du CAEJ est d’encadrer, former, et doter les jeunes abandonné(e)s des milieux défavorisés d’outils et de moyens nécessaires leur permettant de devenir des agent(e)s de développement dans leur environnement et pour l’ensemble de la société.

Notre mission

Tous les projets, actions ou interventions du CAEJ ont la MISSION principale de :

  • Sortir les jeunes de la rue : Redonner la confiance aux jeunes en difficultés sociales/économiques, en leur offrant un foyer chaleureux qu’ils ont perdu;
  • Conscientiser les jeunes : Élargir la perspective des jeunes en leur faisant refléter les opportunités de développement personnel et d’auto-prise en main;
  •  Inspirer les jeunes sur les opportunités de la vie : Encadrer les jeunes, en leur fournissant les connaissances nécessaires et appropriées, et en les incitant à établir des objectifs et à les respecter; en les guidant également dans leur intégration sur le marché du travail/académique et une réinsertion sociale;
  • Stimuler les jeunes sur le don de soi : Former un réseau de jeunes capables d’effets multiplicateurs, afin d’inciter ceux-ci à être enthousiastes à donner au suivant autant qu’ils auront reçu du précédent.R

Restez connectés

Abonnez-vous pour rester informé(e)s de l'avancement de nos projets et l'atteinte de nos objectifs !
Vos informations demeurent parfaitement confidentielles.